Power to Gas

L’hydrogène est un vecteur d’énergie fantastique pour équilibrer l’approvisionnement la demande en électricité et complémenter des sources renouvelables intermittentes telles que l’éolien ou le solaire.

Nos électrolyseurs peuvent produire de l’hydrogène vert grâce au processus du “power to gas” quand il y a un excès de production d’électricité renouvelable (ou des seuils de prix bas). L’hydrogène vert peut alors être stocké ou même injecté directement dans le réseau de gaz – aussi bien dans des conduites d’hydrogène que de gaz naturel.

Référence

Projet Kuqa avec Sinopec

La capacité totale installée des électrolyseurs est de 260 MW, soit l'équivalent de 52 stacks DQ1000. CJH a obtenu 24 des 52 stacks. Toutes les livraisons seront terminées avant la fin du mois d'octobre 2022 et la première production d’hydrogène sera déjà produite en octobre. Jusqu'à présent, Sinopec Kuqa est le plus grand projet d'hydrogène vert. La capacité annuelle de production d'hydrogène vert est de 20 000 tonnes/an. Cet hydrogène sera envoyé à la raffinerie.
Référence

Baofeng project in Ningxia

Il s'agit d'une usine pétrochimique. Baofeng a installé une centrale photovoltaïque de 200 MW et a installé 30 électrolyseurs de 1000 Nm³/h en 2021. 22 des 30 électrolyseurs ont été livrés par CJH. L'ensemble de l'usine pourrait générer 240 Mio. Nm³ H² et 120 Mio. Nm³ d'O² par an. L’utilisation de l’hydrogène créé est destiné à l’industrie pour de l'alcool méthylique, le polyéthylène et le polypropylène. Baofeng produisait déjà de l’hydrogène gris. Les nouveaux électrolyseurs installés génèrent de l'hydrogène vert pour remplacer une partie de l’hydrogène gris.
Référence

Fluxys et Sibelga

John Cockerill met actuellement au point un projet appelé « hydrogen to grid national living lab » (“H2GridLab”) que l’on pourrait traduire par laboratoire grandeur nature : de l’hydrogène au réseau », en partenariat avec d’autres grandes entreprises actives dans la transmission et la distribution de gaz naturel : Fluxys and Sibelga. Ce projet vise à créer un laboratoire participatif où l’hydrogène vert sera testé comme alternative au gaz naturel.
Référence

Cockerill Jingli Hydrogen

Cockerill Jingli Hydrogen a aussi fourni et mis en service avec succès 2 électrolyseurs de 5MW pour alimenter en hydrogène une entreprise de méthanisation.
Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter pour recevoir les dernières nouvelles sur l’hydrogène vert

News

Les dernières nouvelles sur l’hydrogène vert

Greenko et John Cockerill s'associent à Hydrogen pour contribuer à la décarbonisation de l'économie indienne.

 Hyderabad, Inde, le 18 mars 2022 : Greenko ZeroC (GZC), une filiale du groupe Greenko, l'un des principaux acteurs indiens du secteur de l'énergie.

Continuer la lecture