Energies renouvelables et hydrogène vert : un bilan exceptionnel pour le 1er semestre 2021

30 juillet 2021
Sur les six premiers mois de l’année 2021, le chiffre d’affaires de John Cockerill en matière d’énergies renouvelables et d’hydrogène a plus que doublé. Les nouvelles commandes du Groupe atteignent plus de 50 millions d’euros.

Leader mondial de la vente d’électrolyseurs en 2020, les ventes d’électrolyseurs du Groupe ont continué à augmenter au premier semestre avec la vente de 36 électrolyseurs et la participation du Groupe à de nombreux projets d’envergure.

Le Groupe a poursuivi le développement de sa filière 100 % européenne de production d’électrolyseurs et équipements hydrogène dont la mise en service est confirmée pour 2023.

John Cockerill a par ailleurs accéléré le déploiement de différentes solutions en énergies renouvelables en Europe et à travers le monde, notamment avec l’implantation de nouvelles centrales électriques à concentration solaire.

Seraing, le 27 juillet 2021 - Le Groupe John Cockerill dévoile ce jour un bilan positif de ses activités dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert au premier semestre 2021. L’entreprise annonce un doublement de son chiffre d’affaires sur ces activités ainsi que des prises de commandes qui totalisent désormais plus de 50 millions d’euros. 

"Le principal défi de notre siècle est de réussir la transition énergétique . C’est la raison pour laquelle nous avons décidé, il y a plusieurs années, d’accélérer le développement de notre offre en matière d’énergies renouvelables et d’hydrogène vert. Nous constatons aujourd’hui que cette stratégie ambitieuse porte ses fruits puisque nous dévoilons ce matin des résultats exceptionnels qui confirment notre leadership et valident nos ambitions",déclare Jean-Luc Maurange, CEO de John Cockerill

Hydrogène vert

John Cockerill s'impose comme le leader mondial de la vente d'électrolyseurs 

Leader mondial du marché des électrolyseurs en 2020 avec 20 % de parts de marché, John Cockerill a enregistré au premier semestre 2021 des ventes exceptionnelles totalisant 95 mégawatts (MW). En effet, le Groupe européen a vendu 36 électrolyseurs dont 16 de grande capacité (5 MW).

Ce faisant, le groupe européen a atteint un total de 16 millions d’euros de commandes, soit une hausse de 83 % par rapport au premier semestre 2020. Le chiffre d’affaires du Groupe en matière d’hydrogène s’élève sur la période à 13 millions d’euros.

Au cours des derniers mois, John Cockerill a par ailleurs confirmé sa participation à des projets de grande envergure tels que : 

  • Le projet HaYrport mené avec l’aéroport de Liège (Belgique), qui vise à déployer une infrastructure de production et de distribution d’hydrogène vert au sein de l’aéroport afin d’alimenter des véhicules en hydrogène (bus, camions et véhicules légers) ;
  • Le site Projet Columbus en partenariat avec Engie et Carmeuse, qui vise à réduire les émissions de CO2 de la production de chaux en les convertissant en e-méthane à l'aide d'hydrogène vert ;
  • De nouvelles annonces en matière de mobilité verte avec différents partenaires publics sont également à prévoir au cours des prochains mois.


En parallèle, le Groupe a participé à la création du consortium Hyve, regroupant les centres de recherches IMEC et VITO, ainsi que les industriels Bekaert, Colruyt Group et DEME en vue d’investir dans un programme de recherche.

Une filière 100 % européenne de production d’électrolyseurs et équipements hydrogène opérationnelle dès 2023

Au cours des derniers mois, le Groupe John Cockerill a franchi de nouvelles étapes dans le développement de sa filière 100 % européenne de production d’électrolyseurs et équipements hydrogène. Les produits qui en seront issus seront le fruit de projets de recherche et développement (R&D) menés en Europe et seront fabriqués avec le concours de nombreux sous-traitants européens. 

Dans ce cadre, John Cockerill a confirmé son intention d’implanter une gigafactory d’équipements de production d’hydrogène vert en Alsace, sur son site d’Aspach-Michelbach. Ce site complètera la filière de production du Groupe, qui s’appuiera également sur le site de Seraing, en Belgique, ainsi que sur un site hongrois. Au cours des dernières semaines, l’ensemble des permis nécessaires à la transformation du site d’Aspach et à son exploitation ont été déposés. Le Groupe a par ailleurs sollicité le soutien de la France, de la Belgique et de l’Europe via sa candidature au programme de financement réservé aux projets importants d'intérêt européen commun (PIIEC ou IPCEI) dédié à l’hydrogène. Les travaux seront menés au cours des prochains mois afin que le site soit opérationnel dès 2023.

Énergie renouvelable 

John Cockerill confirme son leadership dans la production de solutions en énergie renouvelable 

En parallèle de ces résultats semestriels exceptionnels, John Cockerill a poursuivi le déploiement de solutions énergies renouvelables et annonce sa sélection pour différents projets de pointe :

  • Le projet Redstone en Afrique du Sud qui a pour ambition d’implanter une nouvelle centrale électrique à concentration solaire, avec ACWA Power. D’une capacité de 100 MW, elle alimentera en électricité décarbonée base-load 24h/24 l’équivalent de 200 000 ménages et permettra d'économiser près de 440 000 tonnes d'émissions de CO2 par an. Avec ses trois autres projets comparables en phase de mise en service - Haixi (Chine), Cerro Dominador (Chili) et Dewa (Emirats Arabes Unis) - John Cockerill conforte avec Redstone sa position de leader sur ce marché.
  • Un projet en partenariat avec la société de valorisation des déchets RENEWI visant à verdir la flotte de camions utilisés pour la collecte de déchets en région de Liège. John Cockerill poursuit son développement dans les solutions intégrées d’énergies renouvelables en offrant des solutions décarbonées pour couvrir les besoins en électricité, en chaleur, en froid et en mobilité de ses clients.
  • Le développement de petits réacteurs modulaires (SMR) fonctionnant à base de sels fondus en collaboration avec Engie Laborelec et le Groupe CRM pour le compte de l’entreprise canadienne Terrestrial Energy. Ainsi, John Cockerill diversifie son offre de produits en développant d’autres technologies faiblement émettrices de gaz à effet de serre.


« Nous nous félicitons de ces excellents résultats. Que ce soit en Europe, en Asie ou ailleurs, nos clients choisissent John Cockerill pour son excellence technologique et la compétitivité de ses solutions. Nous sommes convaincus que les synergies entre hydrogène et énergies renouvelables telles que nous les proposons déjà vont nous permettre d’accompagner la transition énergétique d’entreprises encore plus nombreuses », conclut Raphaël Tilot, responsable des activités Renewables et Hydrogène du Groupe.

John Cockerill dans l'énergie

John Cockerill est un acteur mondial de la transition énergétique. Fort de plus de 200 ans d’expérience dans l’énergie et l’industrie, il développe aujourd’hui des solutions technologiques innovantes qui contribuent à la décarbonation des activités humaines, qu’il s’agisse de développer de nouvelles capacités de production d’électricité au départ des énergies renouvelables, de stocker l’électricité verte ou d’optimiser le rendement énergétique des centrales électriques et équipements industriels existants. Il adapte ses technologies et expertises – chaudières de récupération de chaleur pour centrales électriques à cycle combiné gaz-vapeur, unités de production, de stockage et de distribution d’hydrogène vert, récepteurs pour centrales thermo-solaires à concentration, unités intégrées de production, de stockage et de gestion d’électricité verte, chaudières industrielles, maintenance d’éoliennes et d’installations hydroélectriques, robinetterie nucléaire, automatisation des procédés industriels – aux besoins spécifiques de ses clients énergéticiens et industriels. John Cockerill apporte ainsi sa contribution technologique à la lutte contre le changement climatique. 

Contacts presse

caroline.crevecoeur@johncockerill.com, +32 475 30 20 09
evillemin@apcoworldwide.com +33 7 64 47 23 91